Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Musulmans, n'épousez pas, et ne forniquez pas, des poupées sexuelles... (C'est pas une blague :O) [Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs]





Musulmans, n'épousez pas, et ne forniquez pas, des poupées sexuelles... (C'est pas une blague :O)
#1

Le prédicateur algérien Chemseddine Bouroubi interdit les poupées sexuelles :
c’est de la fornication, même si elles ne sont pas humaines

mariage avec poupée sexuelle interdite en islam

Dans son émission de fatwas diffusée sur la chaîne télévisée algérienne Ennahar, le 8 octobre 2016, puis de nouveau le 20 octobre, Cheikh Chemseddine Bouroubi a mis en garde contre un phénomène apparemment en vogue dans la société algérienne : l’achat de poupées sexuelles. Cheikh Bouroubi a déclaré qu’une entreprise chinoise avait commencé à distribuer ces poupées en Algérie. Il a averti des dangers inhérents au « mariage » avec ces poupées sexuelles et déclaré que « l’État [algérien] doit intervenir pour interdire ces poupées ». Et d’ajouter : « Les statues sont haram [interdites], donc ces poupées sexuelles sont haram – avant même d’en arriver à l’usage qui en est fait ».


Extraits :

Cheikh Chemseddine Bouroubi : J’aimerais parler du scandale qui touche notre société. Quelques commerçants… Ecoutez-moi attentivement. Quelques commerçants ont commencé à importer des poupées qui ne sont que pur déchet. Une telle poupée possède tout ce que possède une femme : elle est aussi grande qu’une femme, aussi large, aussi grasse… Elle ressemble en tous points à une femme, hormis le fait qu’elle soit inanimée.

A lire aussi: Frère Rachid : islam et sciences - version complète (histoires de pets en islam)

Certains hommes achètent des poupées de ce type et les épousent. Ils ont des relations sexuelles avec elles comme s’il s’agissait d’épouses. Certains disent que cela n’a rien de grave puisqu’il ne s’agit que de poupées. Puisqu’on n’a pas affaire à une vraie femme, disent-ils, cela ne constitue pas de la fornication. Puisse Dieu nous venir en aide ! [lol]

Une société chinoise distribue ces poupées aux hommes algériens. L’Etat doit intervenir pour interdire ces poupées. […] Il y a 18 millions de filles non mariées en Algérie, et vous n’avez rien de mieux à faire que d’épouser des poupées ! Que Dieu nous aide ! Pardonnez-moi de dire cela. J’espère qu’Allah m’absoudra. Même des hommes mariés achètent ces poupées. Ils disent : Si seulement ma femme ressemblait à cette poupée, mais non… Ils partent s’acheter une poupée… Ils mettent tout dans les poupées, même l’hymen. Tout est artificiel. […]

Nous avons 18 millions de filles non mariées et 9 millions de vieilles filles confinées chez elles. Elles restent célibataires pendant qu’ils épousent des poupées ! Que Dieu nous aide ! C’est haram ! Ne laissez pas Satan vous berner ! Satan [la biroutte] vous a mis dans la tête que puisque c’est une poupée, vous pouvez passer la nuit avec elle. C’est haram, je vous dis. Vous êtes maudits aux yeux d’Allah.

20 octobre 2016

Un certain cheikh m’a écrit une lettre, disant : « Laissez-le faire à une poupée et pas à la fille d’un autre. Laissez-le forniquer avec une poupée au lieu de kidnapper une fille. » Comme si cet homme devait absolument forniquer – que ce soit avec une poupée ou avec la fille de quelqu’un. Que Dieu nous aide ! D’abord, vous devez savoir que cette poupée sexuelle est haram. […] Les statues sont haram, donc ces poupées sexuelles sont haram – avant même d’en arriver à l’usage qu’on en fait. Une poupée sexuelle est haram car c’est une statue sous forme d’être humain. […]

Un jeune homme du Maroc a acheté une telle poupée. Lorsqu’il a été attrapé par les forces de sécurité, il a dit : « Je l’ai achetée pour m’entraîner à la coiffure. » Menteur ! Pourquoi n’as-tu pas acheté que la tête ? Si tu voulais pratiquer la coiffure, tu aurais pu n’acheter que la tête. Que fais-tu avec le reste du corps, hein ? Menteur ! Que Dieu nous aide.


MEMRI TV


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 09/11/2016 18:08
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !