Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Médias islamo-collabos : Karim tué par Yann venu aider Laurent… Les prénoms transformés... [Actualité en France]





Médias islamo-collabos : Karim tué par Yann venu aider Laurent… Les prénoms transformés...
#1

Karim tué par Yann venu aider Laurent…
Les prénoms transformés, l’assassin ne serait pas un musulman ?

Ado tué à Marseille - Une histoire de nique ta mère

Procès de Pascal Bruckner, pas un mot dans les medias, procès de Christine Tasin…

Les médias et la collaboration, toute une histoire, qui rime si bien avec désinformation, celle qui va se nicher dans les petits détails, par exemple le changement des noms ou prénoms des « protagonistes » de l’actualité.

A lire aussi:

Justice française : bientôt police mondiale de la pensée ?
« Les journalistes ne sont pas les victimes de la censure mais les vecteurs »
Presse de propagande financée par le peuple en 2015... Indépendants les médias ?
Voir aussi sur l'Union Fait La Force avec les mots clés: dictature - censure - juge - magistrat - procès - tribunal - media - AFP - médias subventionnés - journaleux - désinformation

Yann, l’auteur présumé du coup de couteau, Laurent, et celui qui a reçu le coup de couteau: Karim. Les 3 prénoms sont modifiés: Ça on en avait pris l’habitude: Les prénoms d’origine arabomusulmane des agresseurs étaient systématiquement francisés.
Par contre on prend bien soin d’indiquer que la victime est bien arabomusulmane elle…

Qui arrive en meute, avec un couteau pour attaquer ? A votre avis…

Un lycéen de 16 ans a été tué d’un coup de couteau à la gorge, pour un motif futile, devant un lycée à Marseille. L’auteur présumé, ainsi que sa mère et trois autres adolescents sont en garde à vue.

http://www.liberation.fr/france/2016/ ... -de-nique-ta-mere_1532601

Pourritures de collabos, en premier lieu ici l’AFP puisque ces 3 même prénoms sont repris sur le monde et d’autres canards.
L’AFP noyautée par les gauchistes et les communistes, acquise aux musulmans, christianophobe et antisémite.
https://geeksandpolitics.wordpress.com ... -lafp-passee-au-crible-2/

Seul aspect « positif » de cet article si l’on peut dire: On sait que les « niktamer » sont associés aux arabomuzz, mais ça, on s’en doutait un peu…

Houria Bouteldja, ce n’est pas cette chose fielleuse qui ressemble à un croisement de XXXet de XXX ? Désolé pour les XXX et les XXX…
Allez arrêtons là,  Christine a suffisamment d’ennuis avec la justice…
17ème chambre, rien que ça!!
Si j’osais un peu de légèreté dans ce sinistre contexte, je dirais: Quelle vie bien remplie…

Respect et courage Christine..

Louis

A VOIR AUSSI:

I MEDIA S03E42 : IVG: délit d’entrave numérique, délit d’opinion


https://www.youtube.com/watch?v=8W8QSH ... caEE4bCosnNDd&index=1


TOUS LES I-MEDIAS - Emission de ré-information dénoncant l'enfumage et les mensonges de la caste médiatique (souvent subventionnée par le peuple, mais appartenant à des milliardaires), à la botte des élites européïstes-mondialistes.


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 04/12/2016 18:53
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Drame de l’école bienveillante
#2

Un enfant poignardé à Marseille - Les merdias taisent le nom du tueur

Encore un lycéen poignardé, à Marseille. Pas de noms ni de prénoms dans les journaux
sur les protagonistes de l’affaire : on s’en doutait un peu.

Encore un lycéen poignardé, à Marseille. Pas de noms ni de prénoms dans les journaux sur les protagonistes de l’affaire : on s’en doutait un peu. En la matière, l’anonymat prime selon les circonstances. Les journaux se contentent de décrire un climat délétère global dans les lycées de la ville tristement célèbre pour ses kalachnikov.

A lire aussi:

Médias islamo-collabos : Karim tué par Yann venu aider Laurent… Les prénoms transformés...
Hollande: lâche, traitre, menteur, incapable. Il bousille la France et son peuple. Jusqu'à quand ? (127 articles)
Nouveaux programmes scolaires: islam obligatoire, christianisme et Lumières facultatifs (156 articles)
Hollande KO debout ! Mais doit-il pour autant s’en tirer à si bon compte ?
Retour de l'enfumeur Sarkozy, l' UMP persiste à nous prendre pour des cons !  (120 articles)
On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France  (26 articles)
Un « migrant » mineur tue une jeune Allemande : Merkel a du sang sur les mains

Le ministre se fend d’un communiqué marquant son profond désarroi et la sempiternelle cellule psychologique tient lieu de cache-misère pour laisser croire que l’on fait quelque chose. Mais il n’y a pas qu’à Marseille, hélas. En son temps, l’ex-ministre Vincent Peillon était convenu, début février 2014, en interview qu’il se passait, parmi les douze millions d’élèves, quelque chose de grave tous les jours. Et encore : heureusement, tout n’apparaissait pas dans la presse. La méthode habituelle étant de demander aux cadres de l’Éducation de ne pas porter plainte ou de ne pas ébruiter ces affaires qui ne dépassent, en général, pas le cadre de la presse locale.

Étrangement, les incidents ont lieu, pour la plupart, là où on les attend. Au-delà de cette violence, il est une autre statistique dont le ministère se vante peu : 48 % des garçons d’immigrés réussissent le baccalauréat, avec 26 % seulement pour ceux dont les parents sont originaires de Turquie, 40 % pour l’Afrique sahélienne et 41 % pour l’Algérie, quand la population générale est à 55 % et les enfants d’Asiatiques à plus de 70 %. Une dernière statistique est éloquente : en 2015, près d’un responsable d’établissement scolaire sur deux a été agressé par des parents d’élèves. Cela montre que les enfants sont vindicatifs, mais que leurs parents le sont aussi et soutiennent la violence de leurs rejetons. Le total est encore plus alarmant si on compte les agressions des cadres et des professeurs par les élèves eux-mêmes.

Cela signe une faillite éducative globale à tous les niveaux, aussi bien parentale que scolaire, l’échec de l’intégration par le savoir, les méthodes et l’acquisition des codes communs de ce que l’on ose encore appeler le « vivre ensemble », qui ressemble de plus en plus au « bastonner ensemble ».

Ajoutons que la chute des résultats scolaires, en maths et ailleurs, est patente et une énième enquête est venue le rappeler dernièrement, même si le taux de réussite au bac est artificiellement gonflé – tout le monde sait comment. L’actuel ministre Belkacem a balayé l’effondrement d’un revers de main. C’est la génération sacrifiée, avec les directives de 2008, en somme la faute à Fillon, Premier ministre, qui a eu la très mauvaise idée de remporter la primaire de droite. Elle même a donné des consignes de bienveillance aux professeurs. Ça veut dire quoi, la bienveillance ? En l’occurrence, supprimer les notes au caractère traumatisant, tenter par tous les moyens d’étouffer les violences à l’école et comprendre le désarroi de pauvres élèves, obligés d’en venir aux mains et aux coups de couteau ? Il ne reste qu’à souhaiter bon courage au futur ministre…

Enseignant

Publié le: 05/12/2016 17:37
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !