Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> L’Europe veut empêcher toute critique de l’Islam en en faisant un délit [Actualité en Belgique]




(1) 2 »

L’Europe veut empêcher toute critique de l’Islam en en faisant un délit
#1

Charia et délit de blasphème - interdire critique islam

Plusieurs gouvernements européens ont clairement fait savoir à leurs populations que toute critique de la politique migratoire européenne ou des migrants eux-mêmes constituait un délit pénal susceptible de conduire à une arrestation, des poursuites et même une condamnation.

Geert Wilders est condamné aux Pays-Bas pour avoir suggéré, lors d’une campagne électorale, qu’il fallait « moins de Marocains », mais simultanément, une association de défense des droits de l’homme subventionnée par l’Etat explique que menacer les homosexuels du bûcher, de la décapitation, ou d’une balle dans la peau ne tire pas à conséquence car ce sont des musulmans qui profèrent ces menaces et que ce comportement leur est dicté par le Coran.

« Je maintiens que communiquer des statistiques qui déplaisent où énoncer une opinion contraire n’est pas un crime. » — Terhi Kiemunki, élue du Parti des Finlandais, condamnée à 450 euros d’amende pour avoir écrit une « culture et un droit fondés sur une religion violente, intolérante et oppressive. »

A lire aussi:

Le Sénat abroge le délit de blasphème
Le Conseil des Droits de l’homme de l’ONU demande aux Etats l’abrogation des lois anti-blasphème
[UE] Imposer la tolérance par la pénalisation de l’islamophobie. La loi que va promulguer l’UE (2013)
[UE] GB : Le Conseil de l'Europe recommande aux médias de ne pas dire que les terroristes sont musulmans
IMPORTANT ! L'OCI, cet ONU de la loi islamique qui a pour mission de protéger et "d'élargir" l'oumma dans le monde (8 articles)
IMPORTANT ! Débile mais réel ! L’Arabie saoudite convoite la présidence du Conseil des droits de l’homme !  (26 articles)
L'ONU, comme l'UE, comme nos dirigeants sont des islamo-collabos à outrance !
[Belgique] L’OCI pousse ses pions et ouvre un bureau à Bruxelles pour lutter contre l’islamophobie (2013)
IMPORTANT ! [UE] Eurislam : le projet des élites européennes (2 articles)
Alexandre Del Valle : « Nos États acceptent que le totalitarisme islamiste vienne saper nos valeurs
Ecole d’Elbeuf sur Seine : cours d’arabe et retour sur la politique d’islamisation de l’école

[UE] Pour en Finir avec la Liberté d’Expression ! Les Etats Membres sont-ils devenus des dictatures ?
[UE] L’Union européenne (Europe des traitres) aimerait supprimer la voix du peuple !
[UE] Scandaleux vote au Parlement européen pour les droits des minorités et le silence des autochtones
Islamophobie : barbarisme au service de l’intox !
Hollande-Valls-Cazeneuve encouragent un délit mondial de blasphème
Application de la charia: L’Arabie saoudite, veut une loi mondiale contre le blasphème de l’islam
Critiques contre l’islam, Facebook recruterait des Marocains pour supprimer les « posts »

Sommes-nous menacés dans notre liberté d'expression ? Le délit de blasphème est-il en marche ?
Islamophobie : comment les médias relaient servilement la propagande du CCIF
[Belgique] Interdire toute critique de l’islam pour lutter contre l’islamophobie (13 articles)
[Belgique] Pour une expression musulmane plurielle (opinion de musulmans)
Les islamistes du CCIF ont réussi à lever l'immunité parlementaire de Marine ! (?) Aidons la ! (13 articles)
Islam : les trois phases du djihad - (vidéo décrivant comment l'islam va conquérir l'occident)
[UE] Les Européens n’ont pas le droit de dire qu’ils sont inquiets de l’immigration musulmane
Le décret approuvant la fondation pour l’islam doit être attaqué pour inconstitutionnalité
[Belgique] Islamophobie en Belgique : La patience des Belges atteint ses limites cet été 2016 ! (16 articles)
Reconquérir une parole libre contre la dictature des islamo-collabos
Christine Tasin condamnée pour blasphème, incitation à la haine ou islamophobie ?
Belfort : j’ai été convoquée au commissariat, car, selon un musulman, j’aurais « injurié » l’islam
Oseront-ils condamner Christine Tasin pour délit de blasphème ? (28 articles)
[USA] Le prix à payer pour oser dire la vérité sur l'islam
Non, critiquer l’islam n’est pas du racisme !
Nouvelle brochure de l’Etat islamique en français intitulée « Qu’Allah maudisse la France »
[Audio] Révélation : vingt minutes pour comprendre pourquoi l’Europe se laisse envahir par l’Islam
L’Arabie Saoudite a investi 75 milliards de dollars pour répandre l’idéologie islamiste salafiste
Que de groupes d'amitié avec les pays musulmans dans l'Assemblée Nationale !
Députés, sénateurs, ministres arrosés par le Qatar & l’Arabie saoudite ? ... (6 articles)
Exclusif : En 1996, tous les pays arabes ont ratifié la charia !
IMPORTANT ! Eurabia ou l’islamisation de l’Europe : le pire complot de tous les temps (4 articles)
Pourquoi il faut dissoudre le CCIF et expulser ses dirigeants
Les droits de l’homme contre le peuple - Jean-Louis Harouel
Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour… (23 articles)

Arabie Saoudite 75 milliards salafisme en Europe

Depuis ce jugement, tous les citoyens finlandais sont désormais tenus d’opérer une distinction entièrement fictive, entre « islam » et « islam radical », sous peine d’être poursuivis et condamnés à une amende pour « diffamation et insulte envers les adeptes de la foi islamique. »

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré : « ces distinctions très laides et offensantes sont une insulte à notre religion. Il n’y a pas d’islam modéré ou immodéré. L’islam est l’islam, un point c’est tout. » Il y a des musulmans extrémistes et d’autres qui ne le sont pas, mais il n’y a qu’un islam.

Il est troublant de voir avec quelle célérité les gouvernements occidentaux se montrent prêts à sévir contre tout ce qui ressemble à de l’ « islamophobie », un mot trompeur qui désigne seulement une peur irrationnelle de l’Islam.

Compte tenu de la violence dont nous avons été témoins, ces Occidentaux qui ont étudié l’islam et écouté le discours des savants islamiques les plus influents, savent qu’il y a pas mal de choses dans l’islam dont il est légitime de s’effrayer.


Plusieurs gouvernements européens ont clairement fait savoir à leurs populations que toute critique de la politique migratoire européenne ou des migrants eux-mêmes constituait un délit pénal susceptible de conduire à une arrestation, des poursuites et même une condamnation. Outre ces pratiques dignes d’un État policier, les gouvernements européens ne s’arrêtent pas en si bon chemin. Ils entendent préserver l’islam de toute critique.

La Finlande est le dernier pays européen en date à mettre en pratique les sanctions que les autorités européennes recommandent contre les détracteurs de l’islam. Selon le journal finlandais YLE, le tribunal d’instance de Pirkanmaa a reconnu Terhi Kiemunki, une élue du Parti des Finlandais, coupable de « diffamation et d’insultes envers les adhérents de la foi islamique ». Sur son blog Uusi Suomi (La nouvelle Finlande), Terhi Kiemunki a écrit un article dans lequel elle explique que tous les terroristes en Europe sont musulmans. La Cour a estimé que quand Kiemunki évoque « une religion et une culture intolérante et violente », elle désigne la foi islamique.

Au cours de son procès, Kiemunki s’est vue demander pourquoi elle n’établissait pas de distinction entre islam et islam radical. Elle a répondu qu’elle se référait à la diffusion de la culture et de la religion islamique, et qu’elle « aurait probablement dû » parler d’éléments de radicalisation au sein de la religion plutôt que de mettre en cause la foi islamique dans son ensemble. Kiemunki a été condamné à une amende de 450 euros. Son avocat a fait appel.

Kiemunki a publié un communiqué de presse après le verdict, dans lequel elle déclare :

« Je maintiens que communiquer des statistiques qui déplaisent où énoncer une opinion contraire n’est pas un crime… J’ai écrit que je ne veux pas que notre pays soit pris d’assaut par une culture et une loi qui prennent leur source au sein d’une religion violente, intolérante et oppressive. »

Selon YLE, Kiemunki a ajouté que son analyse ne visait pas les musulmans en général, et précisait bel et bien que tous les musulmans ne sont pas des terroristes. « A notre époque, et plus particulièrement dans un passé récent et aujourd’hui, tous les auteurs d’actes terroristes se sont révélés être des musulmans » a-t-elle dit.

Terhi Kiemunki

En Finlande, Terhi Kiemunki, élue du Parti des Finlandais, a été jugée et condamnée pour « diffamation et insultes envers les adhérents de la foi islamique » (Image source: YouTube video screenshot)

Depuis ce jugement, tous les citoyens finlandais sont désormais tenus d’opérer une distinction, entièrement fictive, entre « Islam » et « islam radical », sous peine d’être poursuivis et condamnés à une amende pour « diffamation et insulte envers les adeptes de la foi islamique ». Pourtant, le président turc, Recep Tayyip Erdogan a déclaré lui-même que : « ces distinctions très laides et offensantes sont une insulte à notre religion. Il n’y a pas d’islam modéré ou immodéré. L’islam est l’islam un point c’est tout ». Certains musulmans sont extrémistes ; d’autres ne le sont pas ; mais il n’y a qu’un seul islam.

Il est dommage que Kiemunki ne se soit pas présentée au tribunal avec quelques citations du Coran, comme « Combattez et tuez les infidèles où qu’ils se trouvent … » (9 : 5), et « combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de fitna [troubles] et soumettez-les à la religion d’Allah » (08 :39). Le tribunal aurait pu alors tenter d’expliquer plus en détail les différences concrètes qu’il souhaitait voir maintenues entre « Islam » et « islam radical. »

Aux Pays-Bas, une hotline dirigée par le MiND, un organisme – subventionné par l’État – de lutte contre les discriminations, a déclaré qu’il ne pouvait se porter partie civile dans une plainte contre un site islamiste qui a menacé de mort les homosexuels, exigeant qu’ils soient « brûlés, décapités et abattus ». Cette association de lutte contre les discriminations a justifié son refus par le fait que, « ces remarques doivent être appréciées dans le cadre des croyances religieuses propres à l’islam, ce qui les prive de tout caractère insultant ». Le MiND a conclu que les remarques ont été faites dans :

« le cadre d’un débat public sur la façon d’interpréter le Coran … certains musulmans comprennent en lisant le Coran que les homosexuels devraient être tués … L’expression religieuse telle qu’elle existe aux Pays-Bas, tolère un grand degré de liberté. En outre, les expressions sont utilisées dans le cadre d’un débat public (comment interpréter le Coran), lequel supprime tout caractère préjudiciable. »

Alors que Geert Wilders a été condamné aux Pays-Bas pour avoir suggéré, lors d’une campagne électorale, qu’il fallait « moins de Marocains », une association subventionnée par l’Etat néerlandais explique que menacer les homosexuels d’être brulés vifs, décapités, voire simplement abattus ne tire pas à conséquence dans la mesure où ce sont des musulmans qui menacent et que ce comportement leur est dicté par le Coran. C’est sans doute l’un des plus étonnants exemples de soumission volontaire à la charia que l’on puisse trouver en Occident jusqu’à présent.

Un porte-parole de la hotline du MiND a fini par admettre que, après « un examen approfondi », il apparait que la plainte a été « insuffisamment évaluée ». Il est vrai qu’entre temps, les parlementaires néerlandais avaient demandé que l’Etat supprime les subventions attribuées à cette association.

En février 2016, un tribunal danois a condamné un homme pour un post Facebook jugé « insultant et dégradant pour les adeptes de l’islam. » L’homme avait écrit :

« L’idéologie de l’islam est aussi odieuse, dégoûtante, oppressive et pas moins misanthrope que le nazisme. L’immigration massive des islamistes au Danemark est l’événement le plus dévastateur qui ait frappé la société danoise au cours de ces dernières années. »

L’auteur du post a été condamné à une amende pour « racisme ». En mai 2016, la Haute Cour a annulé le verdict, estimant que les propos du condamné étaient dénués de racisme et ne visaient que « l’idéologie de l’islam et l’islamisme ».

Il est troublant de voir avec quelle célérité les gouvernements occidentaux se montrent prêts à sévir contre tout ce qui ressemble vaguement à de l’« islamophobie », un mot trompeur qui ne signifie littéralement que peur irrationnelle de l’Islam. Compte tenu de la violence dont nous sommes témoins, ne pas avoir peur des menaces que fait peser l’islam serait irrationnel. Comme Shabnam Assadollahi l’a récemment souligné dans une lettre ouverte aux membres du Parlement canadien, il y a pas mal de choses dans l’islam qui méritent que l’on s’en inquiète.

Tous ces gouvernements devraient porter attention aux discours de l’un des érudits musulmans les plus influents de l’islam sunnite, le chef spirituel des Frères musulmans, Yusuf al-Qaradawi. Qaradawi anime La charia et la vie, une émission phare de la chaîne qatarie Al Jazeera, suivie par environ 60 millions de téléspectateurs dans le monde. En 1995, Qaradawi a déclaré à une convention de l’Association de la jeunesse arabe et musulmane qui se tenait à Toledo (Ohio, Etats Unis) : « nous allons conquérir l’Europe, nous allons conquérir l’Amérique ! Non par l’épée, mais par le dawa » [sensibilisation].

Dawa, c’est la sommation faite aux non-musulmans d’écouter le message de l’Islam. Soit la technique de prosélytisme religieux utilisée pour la conquête non violente de terres non musulmanes, y compris l’Europe. Qaradawi a lui-même expliqué dans un enregistrement vidéo de 2007, que la conquête a pour but d’introduire la charia. Selon Qaradawi, la charia doit être insérée progressivement, sur une période de cinq ans dans un nouveau pays, avant de l’appliquer dans son intégralité. Cette charia implique l’amputation des mains pour les voleurs ; le meurtre des apostats et des homosexuels , la minoration et l’oppression des femmes par la polygamie, le droit d’utiliser les châtiments corporels pour « discipliner » les femmes, et ainsi de suite. Les Occidentaux qui ont étudié l’islam et écouté ce que disent les savants islamiques les plus influents, savent que les raisons d’être « phobique » sont légitimes. Il serait même rafraîchissant d’entendre les points de vue des dirigeants politiques et des magistrats européens sur ces divers aspects du droit islamique au lieu de leur condamnation quasi rituelles de ceux qui ont effectivement étudié les textes islamiques et cherchent à mieux faire connaître la nature de la charia.

La pratique de poursuivre les personnes qui critiquent l’islam et de les condamner se répand en Europe, alors qu’auparavant, elle était l’apanage exclusif des pays musulmans officiellement régis par la charia, comme l’Arabie Saoudite ou le Pakistan ; des pays où tout blasphème envers l’islam est officiellement banni.

Il est regrettable que les tribunaux européens et d’autres organes de l’Etat se sentent tenus d’une quelconque responsabilité envers la loi islamique. Apparemment, juges et politiciens ne semblent plus en mesure d’apprécier les immenses libertés qui étaient autrefois la norme sur le continent européen ; libertés qu’ils semblent avoir choisi d’abolir…en toute liberté.

Judith Bergman est un écrivain, chroniqueur, avocat et analyste politique.


***

Islam - Les Trois Phases du Djihad


https://www.youtube.com/watch?v=t4fbMOw9N6E

Nos élites islamo-collabos ont signé la colonisation de l'Europe par l'islam

Hannibal Smith: Voici une bombe que je vous laisse le soin d'écouter. Tout était prévu et programmé. Nos élites ont signé la colonisation de l'Europe par l'islam après la première crise pétrolière. Dans ce court extrait d’une interview d'Alain Wagner donnée au micro de Henri Dubos, expose point par point toute la stratégie d’invasion de l’Europe par les masses islamiques documents officiels à l’appui.
Signatures d’accords, regroupement familial, construction de mosquées, immigration massive, enseignement de l’arabe à l’école: tout était écrit.
Voici en treize minutes la face cachée du processus de destruction de l’Europe.



https://www.youtube.com/watch?v=v7sdgtG6QDA

***

A voir aussi et à partager massivement ;O)

Document officiel de l'Arabie Saoudite (ISESCO) qui dénonce
l'expansion de l'idéologie islamiste dans toute l'Europe
grâce à la complicité et la haute trahison des politiciens mondialistes

Déclaration islamique des droits de l'homme à la sauce "charia compatible"

L’Arabie Saoudite a investi à elle seule 75 milliards de dollars pour répandre l’idéologie islamiste

La violence du coran

La vie et les propos haineux de Mohamet rapportés par les hadiths

Le grand secret de l'islam
(L'histoire cachée de l'islam révélée par la recherche historique)

Mépris, rejet, haine et discrimination des non-musulmans prêchés dans une mosquée

Convention européenne des droits de l'homme (FR)

 « Quelle politique de contre-radicalisation en France ? »

Coût annuel de l'invasion migratoire: 1 million immigrés = 90 Md€

 

 http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 15/12 12:51
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Steeve Briois à l'Union Européenne: Comment pouvez-vous parler de démocratie ?
#2

Steeve Brois, député européen ENL, intervenait en plénière au Parlement européen
pour dénoncer les doubles discours et les leçons de morale de l'Union européenne sur la démocratie

Steeve Briois et la démocratie de l Europe des traitres

 

chers collègues,

comme il est amusant de vous voir débattre des droit de l'homme dans une institution qui harcèle et persécute ceux qui ont commis le crime d'être tout simplement des eurosceptiques.

Il y a à peine quelques heures vous votiez pour le rapport de Richard Corbet qui restreindra encore d'avantage la liberté d'expression des députés européens ! La démocratie ne se résume pas à glisser un bulletin dans une urne, mais se définit par la capacité d'un peuple à maitriser son destin.
Hors, la perte de notre souveraineté législative, budgétaire, territoriale et monétaire a accéléré la déliquescence de la démocratie dans les Etats membres de l'Union Européenne.

 - Comment osez-vous parler de démocratie alors que vous ratifiez dans le dos des peuples des traités de libres échanges comme le TAFTA et que vous leurs imposez des quotas de migrants sans la moindre consultation ?
 - Comment osez-vous perler de droits de l'homme alors que vous avez livré la Libye aux islamistes en soutenant la destitution de Kadhafi ? Ces même islamistes qui imposent aujourd'hui la charia, et qui massacrent les minorités religieuses dans la plus grande indifférence !
 - Comment osez-vous parler des droits fondamentaux alors que le président de la commission européenne, Monsieur Jean-Claude Juncker, a rendu un vibrant hommage à Fidel Castro, qui je vous le rappelle qu'en même, est responsable de l'emprisonnement et de la mort de miliers et de milliers d'opposants politiques ?

Assez de cette indignation à géométrie variable !
Assez de cette Europe totalitaire qui devrait balayer devant sa porte avant de donner des leçons de morale à tout le monde !

A lire aussi:

[UE] Endeuillons le mafieux mondialiste Juncker en élisant Marine, la patriote...
[UE] L’Europe veut empêcher toute critique de l’Islam en en faisant un délit
Primaires PS : Valls - Montebourg - Hamon - Peillon, candidats pour l'Europe des traitres
[UE] Grèce : l'Union européenne toujours plus inhumaine
[Belgique] Des juges belges veulent obliger le gouvernement à prendre des migrants syriens
[UE] Eurislam : le projet des élites européennes
[UE] Deux millions et demi pour réécrire l’histoire officielle de l’Europe et en faire une terre d’islam…


MARINE2017.FR

Marine2017 : vidéos sur Youtube

TOUTE L''ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL

ENL - Europe des Nations et des Libertés
Portail des Elus Européens Front National

Rassemblement Bleu Marine



http://www.l-union-fait-la-force.info

 


Publié le: 17/12 14:24
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Immigration : la Commission Européenne prête à tout pour faire taire définitivement les peuples
#3

Immigration  la Commission Européenne prête à tout pour faire taire les peuples

Le coût exorbitant du multiculturalisme de l’Europe

Le sacrifice d’un continent sur l’autel des idéaux utopiques.

20 février 2017, par Joseph Puder

http://www.frontpagemag.com/fpm/26585 ... iculturalism-joseph-puder

Jusqu’où les élites multiculturelles de l’Union européenne (UE) vont-elles  aller pour supprimer la liberté d’expression dans l’intérêt de la promotion de l’immigration non européenne ? C’est invraisemblable et alarmant. Autrement dit, les musulmans, d’où qu’ils viennent, seront immunisés contre les poursuites et les déportations, en dépit des viols commis sur des enfants et femmes adultes d’origine européenne. Quand une voix pleine de bon sens se soulève, comme dans le cas de Geert Wilders aux Pays-Bas, elle est pénalisée.

Si les élections se tenaient maintenant aux Pays-Bas (elles auront lieu le 15 mars 2017), le chef du Parti de la Liberté Geert Wilders pourrait très bien emporter la majorité au parlement néerlandais et se voir propulser au poste de premier ministre. Nonobstant les sondages d’opinion, Geert Wilders a dû subir un procès à Amsterdam pour avoir incité à la haine et à la discrimination raciale. Le tribunal néerlandais l’a déclaré « coupable » d’incitation à la discrimination contre les Marocains dont la présence, selon The Guardian du 9 décembre 2016, « devrait intensifier le débat sur la migration aux Pays-Bas ».

A lire aussi :

L’Europe veut empêcher toute critique de l’Islam en en faisant un délit (3 articles)
Europe des traitres : Berlin envisage l’arrivée de plus de 12 millions de nouveaux immigrants
[UE] Dictature Allemagne / UE : lourdes amendes pour Facebook s'il ne supprime pas les "intox" (4 articles)
Médias enfumeurs et corrompus - La propagande anti-démocratique de la télévision totalitaire (17 articles)
Le Monde financé par Google, l’effet boomerang
Dictature médiatique : 8 médias français s’allient à Facebook contre les « fausses informations »
Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (800 articles)

Interdire l’immigration musulmane? Les Français votent pour !
Fillon, Hamon et Macron lèchent les babouches, Marine honore la France
Conférence de presse : défendre une parole libre impossible avec la loi Pleven (3 articles)
[UE] Pour Boualem Sansal « l’Europe n’a plus d’avenir : l’Islam va faire éclater notre société »
IMPORTANT ! [UE] Eurislam : le projet des élites européennes
Dossier Tabou: L'islam en France - La république en échec - Reportage M6   (7 articles)
Sami Aldeeb : on ne peut pas laisser l’islam infecter la France
La Suède a changé, les Suédois de souche sont priés de s’intégrer  (11 articles)
Dictature socialiste - Ils en rêvent : 2017 pourrait être la dernière année de Riposte Laïque (14 articles)

Geert Wilders était « coupable » d’avoir demandé à la foule, lors d’un rassemblement du Parti de la liberté en 2014, si elle voulait « moins ou plus de marocains aux Pays-Bas ». Il a qualifié le procès de « parodie politiquement motivée ». Ce que le procès montre en fait, c’est l’étouffement de la liberté d’expression dans les pays de l’UE, en l’occurrence aux Pays-Bas, lorsqu’elle ne respecte pas les précieux idéaux des élites du multiculturalisme et de la défense de l’immigration libre en Europe.

Soeren Kern, dans un article de l’Institut Gatestone, a mentionné l’interview d’un haut fonctionnaire allemand à Francfort, publié dans le journal allemand Bild : « ll y a des instructions strictes de ne pas signaler les agressions sexuelles commises par des réfugiés. Ce n’est tout de même pas normal que certaines infractions ne soient pas délibérément signalées et que l’information soit classée confidentielle ».

Boris Johnson, ancien maire de Londres et voix prépondérante du Brexit, a soutenu que : « Napoléon, Hitler et d’autres personnes ont essayé d’unifier l’Europe, par la force au besoin, et cela s’est terminé tragiquement. L’UE tente tout simplement de le faire par des méthodes différentes ». L’une de ces méthodes coercitives est de limiter, voire d’interdire, tout propos contre l’immigration.

L’élite de l’UE se trouve devant une montée de mouvements de protestation des Européens sur l’ensemble du continent. Les peuples des États de l’Union européenne, sans droit à la parole, se sont vu imposer le multiculturalisme et le politiquement correct comme leur nouvelle « religion » civique ; leurs voix dissidentes sont maintenant étouffées par une série de mesures menant tout droit à la réduction de la liberté d’expression.

La Commission européenne (CE), branche puissante et non élue de l’exécutif de l’UE, a annoncé l’année dernière un plan visant à lutter contre « les propos illégaux en ligne incitant à la haine ». Cette même Commission a dévoilé un code de conduite qui garantira que les réseaux sociaux n’offrent aucune possibilité « de se répandre comme un virus ». Rien de surprenant que ce soit la Commission européenne qui déterminera ce qui constitue un « propos illégal en ligne incitant à la haine » et non pas les représentants élus des peuples des différents pays européens qui composent l’UE.

Un communiqué de presse publié par la CE à Bruxelles le 31 mai 2016 dit ceci : « La Commission européenne et les entreprises de l’informatique annoncent un code de conduite sur les propos illégaux en ligne incitant à la haine »… « Il est essentiel de veiller à ce que des lois nationales répercutant la décision du Conseil relative à la lutte contre le racisme et la xénophobie soient pleinement appliquées par les États membres, tant en ligne que hors ligne. Si l’application effective des dispositions criminalisant les propos haineux dépend d’un système solide d’application de sanctions pénales contre les auteurs individuels de tels propos, ce travail doit être complété par des actions visant à faire en sorte que les propos haineux en ligne soient rapidement examinés par des intermédiaires en ligne et des plateformes de médias sociaux, sur réception d’une notification valide dans un délai approprié. Pour être considéré comme valide à cet égard, une notification ne doit être ni insuffisamment précise ni insuffisamment étayée ».

Ces dispositions contre les propos haineux n’ont guère contribué à empêcher la montée de l’antisémitisme dans les pays de l’UE, pas plus qu’elles n’ont criminalisé le caractère antisémite du mouvement de boycott, de désinvestissement et de sanction qui vise directement l’État d’Israël. La CE cherche cependant à étouffer le mouvement anti-immigration, qui tente d’alerter les Européens de la future islamisation de leurs pays. Qui plus est, la décision de la CE aura un impact négatif sur les libertés civiles de plus de 500 millions d’Européens.

L’impact direct des récentes lois sur la « l’expression » promulguées par les gouvernements européens a été amplifié par la censure privée sur les propos contre les immigrants. Ainsi, la plupart des médias ont cessé de montrer des images de Mahomet, alors qu’aucune censure de cet ordre n’existe concernant les caricatures d’autres figures religieuses. En septembre 2012, l’actrice et activiste des droits des animaux Brigitte Bardot a été condamnée à plusieurs reprises à des amendes pour ses commentaires sur la façon dont les musulmans sapent la culture française. En Grande-Bretagne, une jeune fille de 15 ans a été arrêtée pour « brûler un Coran à l’école et publier des images sur Facebook ».

 Alors que l’Allemagne est en train de commettre un suicide démographique et culturel par l’admission de millions de migrants du Moyen-Orient et d’Afrique, pour la Suède, c’est déjà fait. Le peuple suédois permet à ses partis radicaux de gauche et à sa presse aux ordres d’accélérer sa disparition nationale. Le 22 décembre 2014, L’Institut Gatestone avait annoncé qu’avant les élections prévues en mars 2015, le gouvernement actuel de la coalition du Parti social-démocrate et des Verts avait promulgué « une mesure fort peu divulguée par les médias, entrée en vigueur à la Noël 2014 ». Cette mesure a été conçue pour faciliter la poursuite de ceux qui offensent en ligne les réfugiés, les politiques d’immigration, les gays et les politiciens.

Selon Gatestone, « même les immigrants ne semblent pas être autorisés à contester la politique d’immigration ou leur culture ». L’an dernier, une journaliste somalienne, critique de la culture des immigrés, a été intimidée à tel point par l’establishment journalistique suédois qu’elle a décidé que Mogadishu (Somalie) était un endroit plus sûr pour elle que la Suède.

 Ce n’est qu’en Suède que le gouvernement fait des emprunts pour verser des prestations d’aide sociale aux gangs de violeurs musulmans. Alors que le gouvernement et sa presse de gauche ont grandement critiqué une attaque sur les migrants, le silence a été le plus complet sur les viols par, principalement, des migrants arabes et africains musulmans sur des femmes suédoises. Le 4 mars 2016, le Daily Mail britannique a signalé que « ce qui est inquiétant, c’est que si l’affaire de la gare de Stockholm avait été étouffée au maximum, elle aurait pu alimenter artificiellement un sentiment en faveur des migrants, rendant les Suédois ordinaires moins prêts à exprimer leurs inquiétudes sur la migration de masse. Le soupçon d’une dissimulation a été divulgué suite à une enquête publiée par la presse en ligne suédoise florissante Nyherer Idag, montrant que les autorités suédoises avaient caché des agressions sexuelles publiques par des bandes d’immigrants sur des dizaines de jeunes filles lors d’un festival de musique populaire à Stockholm l’année dernière et en 2014 ».

Il va sans dire que dans les États de l’UE, les voix contre l’immigration sont étouffées par des lois archaïques qui sont, pour le moins, anti-démocratiques. Les bureaucrates européens de l’UE sont par ailleurs en train de supprimer la liberté d’expression dans l’intérêt de promouvoir des politiques d’immigration désastreuses. La fierté et les accomplissements de la civilisation judéo-chrétienne de L’Europe sont en passe d’être submergés par le mensonge et l’aliénation que représente le multiculturalisme.

Note de Christine Tasin

La seule chance des Européens, c’est la victoire des euro-sceptiques, afin de faire exploser l’UE et ses pouvoirs hallucinants. Demain Wilders, après-demain Marine… pour rejoindre le clan Orban et retrouver nos libertés et le droit de dire non à l’immigration et l’islamisation.

Jack

Marine Le Pen - Présidentielle 2017 - Au Nom du Peuple


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 22/02 17:18
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !