En écoutant le duo Cassen-Tasin sur Radio Courtoisie, je rêvais qu’ils soient sur France2 [Actualité en France] : Union patriote face à l islam, l UE et traitres politiques
Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> En écoutant le duo Cassen-Tasin sur Radio Courtoisie, je rêvais qu’ils soient sur France2 [Actualité en France]





En écoutant le duo Cassen-Tasin sur Radio Courtoisie, je rêvais qu’ils soient sur France2
#1

Pierre Cassen, Christine Tasin

Vendredi dernier, j’ai écouté, durant 40 minutes, Pierre Cassen et Christine Tasin au journal de l’Identité, sur Radio Courtoisie. Ils répondaient aux questions d’Henri Dubost, l’émission étant sur le thème de « l’islamophobie, deux ans après Charlie Hebdo ».


https://www.youtube.com/watch?time_continue=561&v=wFNX_53PgcA

Je suis stupéfaite de tout ce qu’ils ont réussi à dire, en 40 minutes, et me suis prise à rêver, en les écoutant, au carton qu’ils feraient si, au lieu de passer sur Radio Courtoisie, ils bénéficiaient d’une émission sur France 2, par exemple, où Manuel Valls a parlé pour ne rien dire, la veille de l’émission d’Henri Dubost, devant 1,9 million de téléspectateurs.

Avec beaucoup d’humour, Henri lança le débat en comparant nos amis à Cassandre, faisant un parallèle avec le nom de Pierre Cassen. Rappelons que dans cette légende, plus cette femme disait de vérités, et moins elle était crue. Je vais essayer de résumer les grands thèmes sur lesquels nos amis sont intervenus,  afin de vous montrer  tout ce qu’ils ont réussi à dire en 40 minutes.

ON VEUT EMPECHER LES FRANCAIS DE CONNAITRE LA VERITE SUR L’ISLAM

Nos amis ont énuméré les principaux crimes commis au nom de l’islam, depuis le 7 janvier 2015, en France : Charlie, Bataclan, Nice, patron décapité, prêtre égorgé, Gaulois poignardés…

L’appareil d’Etat, par ses juges, ses journalistes, ses politiques, ses propagandistes, met toutes ses forces pour empêcher les Français de savoir ce qu’est réellement l’islam. D’où la multiplication des procès contre Riposte Laïque ou Résistance républicaine, mais aussi Eric Zemmour, Robert Ménard, Georges Bensoussan, qui, chacun à leur façon, remettent en cause la version officielle édulcorée.

LA SOUMISSION AU QATAR ET A L’ARABIE SAOUDITE DE NOS DIRIGEANTS POLITIQUES

Le Qatar achète les fleurons de la France. Il y a un groupe parlementaire de 50 députés de l’amitié France-Qatar qui vont souvent à Doha. Nous sommes dans la continuité de la politique impulsée dans les années 1973, suite au premier choc pétrolier. Bat Ye’Or, dans Eurabia, a fourni tous les documents qui confirment que moyennant un pétrole moins cher, les dirigeants européens ont accepté une immigration massive musulmane en Europe, et la réécriture d’une Histoire expliquant que l’islam faisait partie depuis toujours, du Vieux-Continent. Le protocole de Barcelone, signé plus tardivement, a accéléré cette mise en place. On ne peut pas comprendre l’apprentissage de l’arabe à l’école, la modification des programmes scolaires, la fin de l’apprentissage de l’Histoire de France, l’interdiction de toute critique de l’islam, si on n’a pas connaissance d’Eurabia.

TERRITOIRES PERDUS DE LA REPUBLIQUE ET RAPPORT OBIN, PLUS DE DIX ANS APRES…

A la question de l’animateur, demandant si nos politiques n’avaient toujours rien compris, la réponse est claire : ils savent et sont complices. Rappel que c’est un ministre de l’Education nationale nommé Fillon qui a bloqué le rapport Obin, qui démontrait parfaitement, il y a douze ans, à quoi les enseignants étaient confrontés, de la part d’élèves musulmans.

L’ISLAM, UN ETAT DANS L’ETAT QUI GANGRENE LA FRANCE

Nos politiciens ont obligé deux populations différentes, aux codes incompatibles, à cohabiter sur un même territoire, au nom du multiculturalisme et de la mondialisation. Rappel des chiffres de l’Institut Montaigne, qui sous-estime grossièrement le nombre de musulmans : entre 3 et 4 millions, chiffre des années 1998. 29 % des musulmans priorisent la charia aux lois de la République, et ce chiffre passe à 50 % pour les moins de 25 ans. Le vrai chiffre est qu’il y a au moins 10 millions de musulmans en France. Notre pays est donc assis sur une véritable bombe à retardement, à cause de l’attitude criminelle de nos politiciens.

TROIS FICTIONS HORRIBLEMENT CREDIBLES QUI AMENENT A LA PARTITION

Quand on lit « Guerilla », de Laurent Obertone, « Le Grand Rembarquement » d’Emmanuel Albach, et « L’Edit de Mantes », de Modeste Lakrite, on constate trois similitudes dans les scenarii. Des émeutes de type 2005, mais puissance cent, que l’Etat français, sa police et son armée, ne sont pas capables de maîtriser. La fiction parait horriblement crédible, vu le nombre d’islamo-racailles qui sévit sur notre territoire, et l’affaiblissement des forces de l’ordre, depuis vingt ans. La logique de ces émeutes est une finalité de partition, ce que Hollande a admis dans ses entretiens avec les journalistes du Monde, ce qui en fait encore davantage un criminel et un traître à son pays. Cette cohabitation subie par les Français d’origine avec une nouvelle population ne peut pas bien finir.

LES MEDIAS SE REVEILLENT-ILS, ET POURQUOI ?

Minute parlait de menaces salafistes précises, s’appuyant sur un rapport de la sécurité intérieure. Elisabeth Levy, dans Causeur, expliquait que la violence djihadiste et ses morts étaient moins grave que la cessation culturelle de l’islam en France. Bernard de La Villardière a réussi à diffuser un reportage choc sur M6. On a vu également à Sevran des images montrant que des femmes n’étaient pas souhaitées dans les cafés. Lucidité nouvelle des médias ? Non, obligation de lâcher une soupape, devant la gravité de ce qui se passe, pour ne pas donner trop l’impression de tout cacher aux Français. Ne surtout pas laisser, dans le contexte actuel, la seule Marine Le Pen dénoncer des phénomènes qu’un nombre de plus en plus important de Français subissent et constatent.
Notre amie Ghislaine Dumesnil, auteur de « Mahomet au volant, la charia au tournant » a pu voir la différence de traitement entre les journalistes français et les journalistes étrangers. Précisons que, en dehors de la réinfosphère, la majorité des entretiens qu’elle a eus a été le fait de journalistes étrangers. Une grosse différence : ceux-ci se contentent des faits, alors qu’au bout de trois questions, les Français veulent savoir si Ghislaine vote Marine…

LES MENSONGES MEDIATIQUES AU SERVICE DE L’ISLAMISATION DE LA FRANCE

A chaque attentat, c’est la grande mobilisation médiatique pour protéger l’islam. Invitation des imams pleurnicheurs, victimisation des musulmans, enfumage islam-islamisme, pas d’amalgame, discours relativistes. Elisabeth Levy et Alain Finkielkraut sont les rebelles du système. Ils se refusent à mettre les pieds dans le plat, et nous font perdre du temps. Ils en sont encore à islam-islamisme, à plusieurs islam, et n’ont pas un mot contre l’imposture de l’islam de France.
Ils ont le devoir de dire la vérité aux Français sur ce que fait l’islam depuis 14 siècles. Ils ont le devoir de dire aux Français sur ce qu’est la mission d’un musulman sur une terre non islamisée (dar-al-arb) : faire la guerre pour qu’elle devienne « dar-al-islam ». Quand ils se réfugient derrière le mot « islamisme », ils permettent à l’islam de continuer à ronger notre société.

FILLON-VALLS : DES ESPOIRS POUR LUTTER CONTRE L’ISLAM ?

Ces gens-là sont obligés de tenir un autre discours que celui des islamo-collabos. Mais il ne vont pas au fond des choses loin de là. C’est comme Fillon et son livre « COMMENT VAINCRE LA TERREUR ISLAMIQUE ». Cela l’aide à gagner contre « Ali Juppé », bien trop marqué par sa connivence avec Tareq Oubrou. Mais dès qu’il gagne la primaire, il s’empresse de nommer porte-parole le pire islamo-collabo de LR, Benoist Apparu. Comment croire à sa sincérité. ? Valls, face au trio islamo-collabo Montebourg-Peillon-Hamon, va jouer une partition très laïque. Sauf que c’est le même qui a inauguré les mosquées de Cergy et de Strasbourg, et demande aux Français de montrer que l’islam est compatible avec notre pays !

L’ISLAM TUE D’ABORD DES MUSULMANS

Depuis le 11 septembre 2001, l’excellent site américain « Religionofpeace » nous apprend qu’à ce jour, 30.000 attentats mortels ont été commis au nom de l’islam, visant principalement des populations musulmanes. Les chiites et les sunnites se livrent à une guerre impitoyable. La logique de l’islam, sa dictature guerrière, impose aux radicaux de tuer les mauvais musulmans, trop modérés dans l’adoration du prophète, le beau modèle qu’ils doivent tous imiter. Le chercheur américain Bill Warner  nous apprend que depuis son existence, l’islam a tué, en 14 siècles, 270 millions de personnes, dont près de 100 millions d’Hindous. En Europe, par contre, depuis 2001, les attentats musulmans visent les infidèles.

GILLES CLAVREUL (DILCRA) REFUSE DE CONSIDERER L’ISLAMOPHOBIE
COMME DU RACISME : UNE BONNE NOUVELLE ?

Qui est Clavreul ? Un énarque socialiste inféodé à Manuel Valls. A quoi sert-il ? A fliquer sur Internet les islamistes (on croyait que c’était le travail de la police), mais surtout les sites résistants. Cet homme a déposé plainte contre RL, parce que nous avons expliqué cela, en utilisant des mots chocs. Il a une autre fonction : aider une partie de la gauche, qui a accepté, depuis des années, tous les accommodement raisonnables avec l’islam, trahissant quotidiennement la laïcité, à se refaire une santé, pour ne pas abandonner le terrain à Marine Le Pen. Cet énarque, c’est le résistant de la 25e heure.

N’oublions pas que l’islamophobie n’est pas un délit, et que critiquer l’islam est un devoir. On a le droit d’être athéophobe, catholicophobe, anti-capitaliste (on peut même faire un parti politique sur cette base), anti-communiste, pourquoi ne pourrait-on pas être islamophobe ? Joseph Fadelle, musulman converti au christianisme, est toujours arabe par ailleurs. Où est le racisme ?

Nos valeurs démocratiques autorisent la libre critique de tous les dogmes, donc de toutes les religions, donc de l’islam. C’est justement le contraire des valeurs musulmanes, rappelées par la convention du Caire, signée en 1990, sur les Droits de l’Homme en terre d’islam. Rappelons l’article 22, qui précise que la liberté d’expression est permise, à condition d’être en accord avec les lois de la charia. Or, la charia interdit toute critique de l’islam. Donc, ceux qui, comme les prétendus antiracistes ou le CCIF, multiplient les procès, en France, militent ouvertement, au service d’une puissance étrangère pour l’introduction de la charia en France.

LA LICRA RENVOIE DOS-A-DOS LES TUEURS ISLAMISTES ET « L’EXTREME DROITE »

Henri Dubost rappelle les propos de l’avocat Alain Jakubowicz, invité par une loge maçonnique. Il expliquait que le devoir des Républicains était autant de lutter contre les extrémistes de l’islam que contre ce qu’il appelle l’extrême droite. Autrement dit, il renvoyait dos-à-dos les assassins de Paris et de Nice avec un courant politique français.

Cette association, comme le Crif, ne représente que quelques carriéristes, et en aucun cas la communauté juive, principale victime du racisme et de la violence que les textes sacrés de l’islam ordonnent contre les Juifs. En 1940, des « bons Français » faisaient des signalements aux autorités, pour balancer les résistants. 75 ans plus tard, la Licra, mais aussi les autres associations antiracistes, opèrent de même, et comme le Parquet est complice de leur idéologie, on est à nouveau dans les heures les plus sombres de notre Histoire.

LES PROPOS DE PEILLON SUR LES MUSULMANS, NOUVEAUX JUIFS DU 21e SIECLE

Peillon n’est pas le premier à se livrer à cette comparaison sordide. Signalons d’abord que c’est une arme fréquemment employée par les islamistes, pour culpabiliser les Français et européens qui auraient tendance à critiquer leur dogme et les pratiques des disciples d’Allah. Ceux qui critiquent l’islam seraient les mêmes salauds que ceux qui auraient envoyé les juifs dans les chambres à gaz.

Remarquons que Peillon, sans doute troublé par ses propos, a parlé des étoiles jaunes portées il y a 40 ans, donc sous Giscard ! Cela rappelle les propos de Caroline Fourest qui, sur un plateau de télévision, sans doute aveuglée par la même haine de son pays et de ses habitants,  avait accusé la France d’avoir tué 6 millions de Juifs !

A Alger, en 2009, Sarkozy, devant Bouteflika et Boubakeur aux anges, avait comparé l’antisémitisme et l’islamophobie…

Mélenchon, autre islamo-collabo de compétition, bien que se disant bouffeur de curés, multiplie également les intimidations envers les opposants à l’islamisation de notre pays, en faisant, lui aussi, cette sordide comparaison.

Ce qui est grave, dans les propos de Peillon et des autres, c’est le relativisme de l’Holocauste, voire sa négation. Car si les Juifs n’ont rien subi de plus grave, dans les années 1930-1945, que ce que connaissent les musulmans ce jour, alors on n’est pas loin des thèses de Faurisson, non ? D’autre part, à notre connaissance, les juifs, il y a 80 ans, n’ont jamais tué personne en France, et n’ont imposé aucune revendication communautariste au pays. La Licra et les prétendus antiracistes devraient donc poursuivre Peillon et tous ceux qui opèrent ce parallèle, comme la loi Gayssot le leur autorise.

LE PAPE FRANCOIS

C’est un dhimmi. On ne peut que s’interroger sur le brutal remplacement de Benoit XVI, par un pape mondialiste et immigrationniste. C’est un militant du Grand Remplacement, un adepte du suicide européen. Ce n’est donc pas un pape, mais un anti-pape. Rappelons que la gauche, qui l’a d’abord accusé d’avoir été un suppôt de la dictature argentine des années 1975, ne jure à présent que par lui.

MARINE LE PEN EN TETE DANS LES SONDAGE CHEZ LES POLICIERS…
MAIS PAS CHEZ LES ENSEIGNANTS

La présidente du FN recueillerait 47 % d’intention de vote chez les policiers. Cela voudrait-il dire qu’il y a dans cette corporation 53 % de planqués dans les bureaux ? Par contre, chez les enseignants, il n’y aurait que 7 % d’intentions de vote pour le FN. Conclusion : ils n’en bavent pas assez, ne se font pas assez insulter par les élèves, et casser la gueule par les parents !

En me relisant, je demeure stupéfait abasourdi par tout ce que Pierre et Christine ont réussi à dire, en 40 minutes, grâce à un animateur excellent, qui pose des questions intéressantes, et laisse ses invités s’exprimer. Je me dis qu’en moins d’une heure, ils en ont dit davantage sur la réalité de la situation française et ce qu’est réellement l’islam qu’en une année de télévision française, où durant des milliers d’heures, on invite des imposteurs qui n’ont rien à dire, et sont payés pour noyer le poisson.

Pas étonnant, quand Henri Dubost a dit à Christine et Pierre qu’il leur fallait se faire inviter sur les plateaux de télévision, que ceux-ci aient répondu, avec humour, qu’ils n’y avaient plus mis les pieds depuis 2011, et pas de leur fait.

Vraiment dommage, mais pas étonnant !

Martine Chapouton

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 08/01/2017 18:47
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !