Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Message de soutien à Robert Ménard - A signer patriotes ! [Actualité en France]





Message de soutien à Robert Ménard - A signer patriotes !
#1

Message de soutien à Robert Ménard

Message de soutien à Robert Ménard

Oui ! Je trouve choquant que la justice poursuive Robert Ménard, fondateur de Reporters Sans Frontières et de Boulevard Voltaire, maire de Béziers, pour ses propos sur Twitter,

 le 1er septembre : " #rentreedesclasses : la preuve la plus éclatante du Grand Remplacement en cours. Il suffit de regarder d’anciennes photos de classe…"  puis le 5 septembre sur LCI : "Dans une classe du centre-ville de chez moi, 91 % d’enfants musulmans. Évidemment, que c’est un problème. Il y a des seuils de tolérance…"

Robert Ménard a touché à un tabou. Il est interdit d’exprimer une opinion dissidente sur le sujet sensible de l’immigration, du multiculturalisme, de l’islam.

Je lui envoie mon témoignage de sympathie et de soutien face à cet acharnement judiciaire :


JE SIGNE MAINTENANT


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 01/02/2017 04:18
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Message de soutien à Robert Ménard - A signer patriotes !
#2

Je défends la liberté d'expression - Boulevard Voltaire 2

Chère Madame, Cher Monsieur

Nous sommes vraiment fiers de vous annoncer que notre média libre se développe à toute vitesse !

Notre audience a plus que doublé. Chaque mois, près d'un million et demi de personnes viennent sur notre site chercher l'information qu'on ne leur donne pas dans les "grands" médias. C'est énorme.

Et nous remercions tout particulièrement nos donateurs, car c'est grâce à eux et à leur soutien fidèle que nous avons pu :

- Développer encore le site pour y intégrer de plus en plus d'articles, d'interviews et de vidéos.

- Consolider notre petite équipe éditoriale pour assurer, 7 jours sur 7, tout le travail logistique indispensable au fonctionnement d'un média.

- Développer en parallèle une page Facebook, désormais suivie par 150 000 fans, très utile pour informer les jeunes.

- Animer une conférence pour faire émerger des solutions aux problèmes tragiques qui secouent la France : loi Taubira et déconstruction de la famille, laxisme judiciaire et insécurité, naufrage de l'Education nationale, islam et immigration de masse...

Nous travaillons chaque jour à créer et agrandir un espace de liberté d'expression, où l'on trouve de l'information qui n'est pas passée au rouleau-compresseur du "politiquement correct" !

Et que vous soyez lecteur ou donateur, vous permettez à Boulevard Voltaire d'accomplir des progrès incroyables dans le rétablissement d'un vrai débat d'idées en France et je vous en remercie chaleureusement.

Mais la bataille pour la liberté d'expression et d'opinion est loin d'être gagnée et aujourd'hui, nous avons besoin d'être le plus nombreux possible pour continuer le combat contre la dictature du médiatiquement correct.

Aussi nous nous permettons de vous demander d'aider Boulevard Voltaire à redonner accès aux citoyens à une information libre, diversifiée, non censurée.

En cette année d'élections, c'est crucial !

Voilà à quoi ont droit les Français pour s'informer et se forger une opinion :

à Des médias aux mains de journalistes tous façonnés au même moule de la bien-pensance : 100 % d'une promotion du Centre de Formation des Journalistes avait voté à gauche en 2012 !

à Pour instiller la bien-pensance dans tous les esprits, une presse copieusement arrosée de subventions publiques - ou comment vos impôts sont utilisés pour combattre vos idées :

avec 6,8 millions d'euros de subvention, l'Humanité est le titre le plus subventionné par exemplaire !! Stupéfiant.

à Quant à la liberté de la presse... la France n'arrive plus qu'en 45è position au classement mondial de la liberté de la presse de Reporters Sans Frontières.

C'est comme ça que les médias traditionnels, avec une bonne conscience écœurante, jugent, censurent et excluent du débat tout ce qui n'est pas politiquement correct.

C'est comme ça qu'on se retrouve avec une minorité qui "fait l'opinion" en condamnant ce que pensent la majorité des Français.

Pour un mot de travers, une opinion dissidente, c'est la curée !

La liste est longue de ceux qui ont fait les frais d'un 
lynchage médiatique pour avoir osé émettre un avis, une analyse contraire au médiatiquement correct : Alain Finkielkraut, Christian Vanneste, Eric Zemmour, Michel Onfray, Nadine Morano, Robert Ménard...

Ou alors, c'est la censure pure et simple : l'information est passée sous silence. Elle n'existe pas.

Souvenez-vous des viols perpétrés par des migrants à Cologne lors de la St-Sylvestre 2015. Là, au bout de cinq jours, on a fini par savoir...

Mais combien d'informations sont ainsi, chaque jour, cachées, censurées ?

Le seul moyen pour contrer cette censure médiatique odieuse et cette domination malsaine de la bien-pensance sur les médias largement subventionnés, c'est de travailler sans relâche à :

>>> repérer les informations omises ou cachées par les grands médias ;

>>> donner la parole aux experts qui ont un point de vue différent, un éclairage nouveau et qui sont évincés des médias conventionnels ;

>>> diffuser au maximum la contre-information, pour qu'elle soit connue du plus grand nombre de Français.

C'est à ça que toute notre équipe travaille, 7 jours sur 7. Et les remerciements et les messages d'encouragements que nous avons tout au long de l'année nous font chaud au cœur.

Mais il reste encore beaucoup à faire pour combattre la dictature du médiatiquement correct. Nous devons augmenter notre capacité d'information et toucher encore plus de personnes en France.

Pour continuer à faire tout ce travail indispensable,

Boulevard Voltaire ne peut compter que sur le soutien de citoyens comme vous, qui luttent contre le délit d'opinion et pour la défense de la liberté d'expression en France.

Aussi, s'il vous est possible d'accorder votre soutien au média libre et indépendant Boulevard Voltaire, ce sera une aide précieuse pour nous permettre de diffuser encore plus largement la contre-information et agrandir, petit à petit, l'espace de liberté d'expression que nous avons établi.

Pour accéder à notre page de don, qui vous permettra de faire un don du montant de votre choix et par le moyen de votre choix, il vous suffit de cliquer sur ce lien :

JE FAIS UN DON

Vous pouvez décider de consacrer à notre combat 30 euros, 50 euros, 100 euros, 200 euros ou même plus. L'important, c'est que chacun participe, selon ses moyens, à recréer un espace d'information libre, pour que les Français soient réellement informés de ce qui se passe dans leur pays.

N'oubliez pas : Boulevard Voltaire est le dernier rempart contre la dictature du "médiatiquement correct", et nous ne pouvons compter que sur des citoyens comme vous pour continuer et développer ce média essentiel pour la liberté de la presse en France.

Aussi, nous espérons pouvoir vous compter parmi nos donateurs.

Très sincèrement,

L'équipe de Boulevard Voltaire

JE FAIS UN DON


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 19/02/2017 15:25
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !