Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Le Parti Populaire rappelle ses proposition en matière de gouvernance [Actualité en Belgique]





Le Parti Populaire rappelle ses proposition en matière de gouvernance
#1

Logo Parti Populaire - Parti patriote de Belgique


Communiqué de presse du Parti Populaire



Au moment où le parlement fédéral s'active dans une grande cacophonie, à tenter de mettre de l'ordre dans le clientélisme développé en Belgique et singulièrement en Belgique francophone depuis des décennies par les 4 partis traditionnels, le Parti Populaire rappelle ses propositions:

1) trois mandats consécutifs maximum (soit 15 ans) de vie politique et pas plus

2) la limitation stricte du cumul à deux mandats, quels qu'ils soient

3) la limitation du cumul député-bourgmeste aux villes et communes de moins de 50.000 habitants; doublée d'une interdiction de cumul même sans paiement, aux bourgmestres des grandes villes. 

A lire aussi :


Le cumul des mandats, fonctions et professions
Le top des vrais cumulards
95% des mandataires sont des cumulards: découvrez qui cumule le plus
[Belgique] Socialisme en Belgique : La présidente de la Commission cumule 29 mandats, "5 rémunérés"

[Belgique] PS, MR, CDH, ces mondialistes pourris et corrompus jusqu'à la moelle ! La mafia belge ?  (10 articles)
[Belgique] Les mafieux du PS au travail
[Belgique] Corruption PS et MR: chacun tient l’autre par la barbichette ?
[Belgique] Magnette pistonne sa belle-soeur Christel Evrard. Il est beau, le PS !
[UE] Jean-Claude Juncker: Grand Manitou de l’évasion fiscale internationale (7 articles)
[Belgique] Le Parti Populaire est le seul espoir de changement radical raisonnable en Wallonie et à Bruxelles


Pour le Parti Populaire, le grand scandale de la vie politique belge, est la multiplication des structures inutiles et coûteuses qui ont découlé de la régionalisation. Il faut supprimer le Sénat et les provinces, répartir les services utiles sur les Régions et les communes, nettoyer les intercommunales en réduisant drastiquement leur nombre et le nombre d'administrateurs dans leurs structure, supprimer les subsides à la myriade d'asbl clientélistes créées par les partis en place.

Les pires propositions sont celles d'ECOLO qui joue une carte démagogique. Ce parti porte gravement atteinte à la citoyenneté, en accordant le droit de vote à tous les étrangers. Accorder le droit de vote à 16 ans est une proposition démagogique; le vote est un acte adulte et 18 ans est l'âge de la majorité.

La décision du PS de ne commencer à appliquer la moindre mesure qu'après les élections de 2024, constitue la preuve du niveau du  clientélisme actuel de ce parti où chacun des profiteurs veut se protéger encore pendant 8 ans.

Le député fédéral du Parti Populaire, Aldo Carcaci, interviendra dans les débats pour porter ces propositions.



Parti Populaire


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 17/02/2017 12:06
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !