Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> La France profonde en a marre de la sous-France de Théo [Actualité en France]





La France profonde en a marre de la sous-France de Théo
#1

La France profonde en a marre de la sous-France de Théo

L’apéro saucisson-pinard du 18 juin 2010 : l’esprit gaulois, la réalité de la France profonde…Il y a une semaine, à l’initiative de nos amis du Siel et de sa responsable Ardèche Laura Biancheri, se tenaient à Villeneuve-de-Berg les « Assises de la France profonde« .

120 personnes présentes ont entendu successivement Karim Ouchikh (40′), président du Siel, Christine Tasin, présidente de Résistance Républicaine (15′), Renaud Camus, écrivain, inventeur du concept du Grand Remplacement (40′), Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque (15′) et Jacques Clostermann, patriote gaulliste, expliquer leur conception de cette France profonde, qu’ils aiment de manière charnelle.

Karim Ouchikh : La France pour laquelle se bat le Siel

L’apéro saucisson-pinard du 18 juin 2010 : l’esprit gaulois, la réalité de la France profonde… Il y a une semaine, à l’initiative de nos amis du Siel et de sa responsable Ardèche Laura Biancheri, se tenaient à Villeneuve-de-Berg les « Assises de la France profonde« .

120 personnes présentes ont entendu successivement Karim Ouchikh (40′), président du Siel, Christine Tasin, présidente de Résistance Républicaine (15′), Renaud Camus, écrivain, inventeur du concept du Grand Remplacement (40′), Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque (15′) et Jacques Clostermann, patriote gaulliste, expliquer leur conception de cette France profonde, qu’ils aiment de manière charnelle.

Karim Ouchikh : La France pour laquelle se bat le Siel


https://www.youtube.com/watch?v=XDDoMgP21YE

Christine Tasin : l’affaire Théo confirme le conflit de civilisation qui ronge la France


https://www.youtube.com/watch?v=G0ngIytHUNM

Renaud Camus : la France profonde, c’est l’arrière-pays

Pierre Cassen : La France profonde c’est celle du bon sens


https://www.youtube.com/watch?v=20trq74k1Ts

Jacques Clostermann : La France profonde ne peut qu’être gaulliste, donc souveraine


https://www.youtube.com/watch?v=XEkQNVHORgA


Dans le même temps, dans nombre de villes de France et de Navarre, se tenaient des rassemblements, dont le prétexte était le soutien à la racaille Théo, et la volonté d’affronter la police et de multiplier actes de vandalisme et pillages. Une situation que Christine, dans son intervention, développera avec pertinence, évoquant un inévitable conflit de civilisation.

Dégats des racailles en France

En fonction des lieux, on retrouvait des mélanges d’islamo-racailles et de gauchistes, ou bien, à Paris, toute la clique, gavée de subventions, qui constitue le bras armé de ce régime :
– Organisations syndicales dont les bureaucrates, fort bien nourris par le pouvoir, trahissent les travailleurs, en leur collant dans les jambes une main d’oeuvre de substitution, en période de chômage de masse.
– Associations dites antiracistes, dont le racialiste Cran, véritables polices politiques totalitaires du système, gavées de subventions pour criminaliser l’amour de la France, et le refus de son invasion migratoire et de son islamisation.
– Syndicat de la Magistrature, discrédité à jamais par l’histoire du Mur des Cons, majoritairement constitué de gauchistes qui ont épousé la profession pour briser la police et détruire « l’Etat bourgeois ».
– Et Mélenchon, islamo-collabo dans toute sa splendeur, qui incarne jusqu’à la caricature, de manière pathologique, la haine de son pays, de sa civilisation, et la préférence de l’Autre, comme le montre le très drôle Lapin Taquin.


https://www.youtube.com/watch?v=rJNsAxkM_34

Disons-le clairement, ces deux France ne peuvent pas vivre ensemble. La France du bon-sens – celle qui préfère le travail à l’assistanat, celle où les jeunes respectent les anciens, celle qui aime sa culture, sa civilisation, son histoire, y compris celle glorieuse de la colonisation, stupide Macron -ne peut cohabiter ni avec des islamistes radicaux, pas davantage avec des musulmans modérés qui veulent islamiser en douce la France, ni avec des racailles, ni avec des crasseux, pour reprendre une expression de Richard Roudier, ni avec ceux qui, par idéologie mondialiste et internationaliste, veulent briser ce pays, abolir les frontières et nous faire tous devenir des citoyens du monde.

Notre France est attaquée par deux cancers, qui se complètent fort bien pour la détruire : l’islam et la gauchisme, liaison monstrueuse qui a engendré l’islamo-gauchisme.

Cette clique, bras armé des socialistes, est en répétition générale, en France, mais aussi en Europe et aux Etats-Unis. Son objectif : tout faire pour empêcher Marine Le Pen d’accéder au pouvoir, en utilisant les médias de propagande, dont France Info est la caricature suprême, et la violence de la rue. Cette mafia bénéficie d’importantes subventions venues de l’étranger, puisqu’on se rappelle que Soros a été épinglé en train d’arroser la LDH et le CCIF, sans parler des associations d’aide aux prétendus migrants.

Nos ennemis disposent, au sein de l’appareil d’Etat, de relais prêts à tout pour empêcher une alternative démocratique, voulue par le peuple. En laissant s’installer la France dans le désordre, à deux mois des élections, Hollande, qui rêve, comme tous les leaders de la finance mondialisée, d’installer Macron à sa place, espère dissuader les Français de voter, comme l’ont fait les Américains, pour une alternative patriote. Il est complice du naufrage de l’Etat de droit, symbolisé par l’affaire Théo, et le lynchage d’une police qui demeure le dernier rempart à la barbarie des islamistes, des racailles, des voyous et des gauchistes.

Sans notre police, ce serait le viol de dizaines de de milliers de femmes blanches européennes par des « diversités », pour qui elles constituent proies et prises de guerre (voir le livre-fiction Guerilla, de Laurent Obertone). Sans notre police, ce serait la multiplication d’agressions de vieillards, pour voler leurs biens. Sans notre police, nombre de Français d’origine seraient livrés en pâture à la barbarie des nouveaux venus, comme on le constate sur cette vidéo tournée récemment sur un quai de RER, en région parisienne. Et pourtant, même avec le courage de nos policiers, trop de nos compatriotes vivent dans la peur, suite à une agression, verbale ou physique, que les grands médias taisent. Et quand les racailles sont arrêtées, il peuvent compter sur la bienveillance des juges du syndicat de la Magistrature, ou de son idéologie, pour se retrouver en liberté aussitôt.


https://www.youtube.com/watch?v=7BT7lGVwAEw

http://www.fdesouche.com/823463-viole ... s-une-gare-dile-de-france

La sous-France Théo, ses islamo-racailles, c’est la lie de l’humanité, c’est ce que Marx appelait le lumpen-prolétariat, contre lequel il appelait les travailleurs à lutter sans complaisance. « Le lumpenproletariat – cette lie d’individus déchus de toutes les classes qui a son quartier général dans les grandes villes – est, de tous les alliés possibles, le pire. Cette racaille est parfaitement vénale et tout à fait importune. Lorsque les ouvriers français portèrent sur les maisons, pendant les révolutions, l’inscription : « Mort aux voleurs ! », et qu’ils en fusillèrent même certains, ce n’était certes pas par enthousiasme pour la propriété, mais bien avec la conscience qu’il fallait avant tout se débarrasser de cette engeance. Tout chef ouvrier qui emploie cette racaille comme garde ou s’appuie sur elle, démontre par là qu’il n’est qu’un traître. » Tout est dit, et confirme l’ampleur de la trahison de cette gauche collabo, immigrationniste, dont nombre de dirigeants sont vendus aux pays du Golfe.

Marine Le Pen est aujourd’hui donnée en tête dans les sondages. Mais les chiffres avancés (qui sont probablement sous-estimés) ne suffisent pas, aujourd’hui, lors d’un deuxième tour, malgré le discrédit de Macron ou de Fillon, et la division jouissive Hamon-Mélenchon. La seule chance de la présidente du FN est de largement dépasser les 30 %, au premier tour, et qu’une majorité de nos compatriotes, au deuxième tour, comprenne qu’elle demeure la dernière chance d’une France qui ne veut pas mourir…

Il faut que tous ceux qui aiment vraiment notre pays, quelles que soient les divergences qu’ils puissent avoir avec des aspects de son programme (et nous n’en manquons pas), se rallient à elle. Nicolas Dupont-Aignan est fort sympathique, et très courageux, mais à quoi vont servir ses 2 % au premier tour ? Henri Guaino a de bonnes idées, mais peut-il vraiment soutenir Fillon, alors qu’il est plus proche de Marine ? Même question aux Christian Vanneste, Jacques Myard et ces quelques députés LR qui prétendent aimer la France ? Philippe de Villiers sait trouver les mots qu’il faut pour exprimer son amour charnel d’un pays dont il refuse la disparition. Cela aurait de l’allure si ces patriotes, tout en conservant leur identité, tenaient des meetings communs avec Marine Le Pen…

A vous par ailleurs de convaincre un maximum de personnes que s’ils ne veulent pas la France racailles, la France islamo de Hamon, la France gaucho de Mélenchon, la France algérienne de Macron, la France capitularde de Fillon, il n’y a qu’un vote possible, celui de la France profonde, incarné par Marine dans son clip de campagne… Et pour cela, il faut qu’on sente un souffle, venu de tout le pays, qui pousse la candidate vers l’Elysée.


https://www.youtube.com/watch?v=FYWnuQc5mYA

Car, chers compatriotes, si nous voulons que la France profonde continue d’exister, il faudra écraser la sous-France de Théo, dans les urnes d’abord, le 7 mai prochain. Et s’il se trouve que la sous-France Théo conteste ce verdict démocratique dans la rue, il faudra, avec une police et une armée ayant enfin des consignes claires et précises, rétablir la sécurité publique et un état de droit dont le Général Martinez réclame, avec pertinence, le retour au plus vite.

Et cela, seule une victoire de Marine peut le permettre…

Cyrano

Marine Le Pen - Présidentielle 2017 - Au Nom du Peuple

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 20/02/2017 18:25
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !