Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Le coup de com’ de l’activiste algérien Rachid Nekkaz à Cherbourg finit en garde à vue [Actualité en France]





Le coup de com’ de l’activiste algérien Rachid Nekkaz à Cherbourg finit en garde à vue
#1

Rachid Nekkaz garde à vue - Paiement Niqab

L’activiste Rachid Nekkaz n’a pas pu venir à Cherbourg pour payer une amende sur le port du Niqab. – Photo de sa page Facebook, lors d’une action à Paris

L’activiste algérien Rachid Nekkaz avait prévu de venir ce mardi 11 octobre 2016 à Cherbourg (Manche) pour payer une amende relative au port du Niqab. Un coup de com’ qui s’est terminé en garde à vue.

Ce mardi 11 octobre 2016, l’activiste algérien Rachid Nekkaz avait prévu de venir payer une amende à Cherbourg (Manche) pour une femme verbalisée pour avoir porté un “Niqab”, le voile intégral qui couvre aussi le visage. Bien qu’il s’affirme “opposé” au port du niqab, cet homme d’affaires algérien milite néanmoins pour la défense des libertés individuelles.

Un amendement anti-Nekkaz

Il a donc décidé de payer les amendes dressées pour port du Niqab. Rachid Nekkaz revendique d’ailleurs en avoir payé 1169 pour port de voile intégral en France. Un “acte citoyen” selon lui, qui n’est pas vu d’un bon oeil par les autorités. Le gouvernement a d’ailleurs déposé un amendement au projet de loi Égalité et citoyenneté pour empêcher qu’une amende soit payée par un tiers.

Une ville symbolique

La venue à Cherbourg de Rachid Nekkaz se voulait symbolique car l’infraction ne concernait pas la Manche. Il avait en effet choisi la ville du ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, pour le 6eanniversaire de la loi anti-niqab.

Placé en garde à vue

Cependant, le coup de communication a tourné court. Alors qu’il arrivait à la gare Saint-Lazare le 11 octobre au petit matin, l’activiste a été accueilli par 11 policiers. Il a ensuite été placé en garde à vue. Le motif? “On me reprochait l’organisation de manifestation contre la corruption d’hommes politiques algériens. Pour moi c’est un prétexte: ma présence dérangeait“, prétend-il.

Opération reconduite

Pas découragé, l’homme a prévu de renouveler son opération lundi 17 ou mardi 18 octobre 2016. Arrivera-t-il cette fois jusqu’à Cherbourg?

 Source

***

A lire aussi:

Rachid Nekkaz peut dormir sur ses deux oreilles
Bernard de la Villardière a tapé juste : il s’est fait beaucoup d’ennemis ! (vidéo)
Rachid Nekkaz, « Le Zorro du Niqab » m
Suisse : Une initiative populaire pour interdire sur le territoire le port de la burqa
Les Français ne supportent plus les passe-droits des immigrés
[Belgique] Les méchants clowns : selon un policier anonyme, le phénomène n'est pas nouveau

Etats de service Rachid Nekkaz :

Palmarès !

Élections municipales de 2008
Le « Parti Rachid Nekkaz » devient le « Rassemblement social-démocrate » (RSD) le 27 juin 2007. Candidat aux élections municipales de 2008, à Orly (Val-de-Marne), il réunit 5,15 % des suffrages exprimés.
À Denain (Nord), le RSD investit Djemi Drici, président du Football club franco-italien (FC Denain) et de l’association Droit et devoir, qui s’est illustré grâce à une campagne d’affichage électoral promettant de donner « 300 € ou un billet d’avion à tous les électeurs en cas de victoire ».(L’achat d’un vote est réprimé légalement)
Élection présidentielle de 2012
Affilié depuis 2009 au PS, il annonce sa candidature à l’élection présidentielle française de 2012 en avril 2011 lors d’un happening au Fouquet’s visant à dénoncer la loi sur l’interdiction du port du voile intégral. Il ne sera pas en mesure de se présenter à la primaire présidentielle socialiste de 2011.
Soupçonné d’avoir tenté d’acheter au moins un parrainage pour l’élection présidentielle, il est mis en examen pour corruption active et est écroué en mars 2012. Le 5 décembre 2013, le tribunal correctionnel de Paris le condamne à 18 mois avec sursis et le maire de Mertzen écope de 2 000 euros d’amende pour corruption.
Élection législative partielle française en 2013
Rachid Nekkaz est candidat à l’élection législative partielle qui a lieu dans la troisième circonscription de Lot-et-Garonne en juin 2013, à la suite de la démission de son poste de député de l’ancien ministre délégué au Budget Jérôme Cahuzac, mis en examen pour blanchiment d’argent. Il arrive dernier du premier tour, n’ayant obtenu aucune voix.
Élection présidentielle algérienne de 2014
En juillet 2012, il annonce sa candidature à l’élection présidentielle algérienne de 2014. S’affirmant « Candidat de la jeunesse et du changement », il déclare avoir demandé sa déchéance de la nationalité française afin d’avoir le droit de se présenter à l’élection, à laquelle il ne peut finalement pas se présenter.


Juvénal

VOIR AUSSI:

Dossier Tabou: L'islam en France - La république en échec - Reportage M6


http://www.youtube.com/embed/iyl8p1PBIqI



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 17/10/2016 00:24
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !