Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Corse: mise en échec d’une opération d’islamisation conduite par la LDH locale [Actualité en France]





Corse: mise en échec d’une opération d’islamisation conduite par la LDH locale
#1

Ambiance Corse

Les Corses se rebiffent après que des écoliers ont été forcés de chanter en arabe, à l’école de Prunelli di Fium

Non contents de tenter d’imposer à des écoliers corses de chanter en arabe à l’école de Prunelli di Fium» Orbu, la LDH tente de faire taire toute critique. Mais elle est tombée sur un os, car les Corses entendent bien faire respecter leur liberté d’expression et leurs traditions, attaquées par l’officine liberticide bien connue de nos lecteurs.

A lire aussi:

El Khomri a prévu d’inscrire la charia dans le droit des entreprises (5 articles)
L'oeuvre de sa soeur Najat Vallaud Belkacem : Nouveaux programmes scolaires: islam obligatoire, christianisme et Lumières facultatifs  (162 articles)
Valls ne nous fera pas oublier qu’il a été Premier ministre de Hollande ! (7 articles)

Scandale à l’ONU : l’Arabie Saoudite à la tête du Panel du Conseil des droits de l’Homme ! (27 articles)

C’est André Paccou, le Président de la Ligue des droits de l’homme, qui se retrouve sur le banc des accusés devant le Tribunal de Grande instance de Bastia, et les médias ne semblent pas pressés d’en faire état.

Notre ami Philippe Chansay Wilmotte dont les textes sont régulièrement publiés sur Dreuz info, et l’avocat parisien Patrick Brunot assurent la contre-offensive judiciaire de Solange Massini et Jacques Nicolai : la direction de la LDH devra comparaître devant le Tribunal correctionnel de Bastia, et s’expliquer au sujet des soutiens suspects reçus du gouvernement et de la préfecture.

Comment en est-on arrivé là ?

À la base, une situation provoquée par deux enseignantes islamo-gauchistes pilotées par un confrère musulman qui ont manipulé des écoliers en tentant de les faire chanter en arabe, notamment Imagine de John Lennon.

Mais les Corses ne sont pas aussi naïfs que les métropolitains, et en tous cas, pas aussi passifs— même si, accueillants comme ils sont, ils n’ont pas vu venir l’invasion islamique de l’île.

Voyant clairement la colonisation en cours de l’île et du reste de l’Europe, avec la complicité des autorités, la manœuvre des enseignants s’inscrivait dans la perspective de l’immigration musulmane. Et l’endoctrinement d’enfants, en Corse, est totalement inadmissible.

Lorsque des parents d’élèves ont été informés, ils ont naturellement refusé que leurs enfants soient ainsi instrumentalisés.

C’est alors que la LDH est intervenue afin de tenter d’imposer les chants en arabe, au mépris du refus des parents.

André Paccou, le président de la LDH, a alors organisé une manifestation de soutien qui mobilisa péniblement une vingtaine d’illuminés traitant de raciste quiconque s’opposait à cette opération de lavage de cerveau. – Un humiliant fiasco pour la LDH.

⇒ Aparté : lorsque l’on connaît les entraves à l’enseignement de la langue corse à l’école, l’on mesure ce qu’avait de révoltant cette prétention à y introduire l’arabe. Qui plus est, l’on se situait à quelques mois des attentats musulmans de janvier 2015.

Avec humour, et devant le naufrage de l’opération, deux internautes, Solange Massoni et Jacques Nicolai se sont payé la tête de Paccou.

Solange Massoni avait ironiquement comparé à une partouze le rassemblement ridicule la vingtaine de bobos «multiculs» et écrivait : «je reconnais la pute de Paccou ; il a la bouche pleine».
Jacques Nicolai réagit et ajoutait en évoquant Lucky Luke, disant que de tels personnages méritaient d’être enduits de goudron et de plumes.
L’activiste de la police de la pensée Paccou n’entendait pas tolérer cette liberté d’expression, Solange et Jacques se retrouvèrent devant les tribunaux.

Deux poids deux mesures

Source

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 15/12/2016 02:49
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !