Accueil >> Dangers d islam >> Islam: Lapider les personnes coupables d'adultère - Islam: Devoir de conquête, haine des incroyants, de l'Occident, barbarisme, sexisme,... - Dangers d islam

Islam: Lapider les personnes coupables d'adultère

L islam condamne t-il à mort les personnes ayant commis l adultère ?
Publié par joe le 01-01-1970 15:30:00 (1778 lectures)
Islam: Devoir de conquête, haine des incroyants, de l'Occident, barbarisme, sexisme,...

Absolument. Il y a plusieurs occurrences dans la vie de Mahomet où il ordonna que des personnes fussent mis à mort lorsqu'elles avaient commis le seul crime que d'avoir eu des relations sexuelles "illégales".



Le Coran:
La lapidation n'y est pas prescrite (voir Information complémentaire).

Les Hadiths:

Bukhari (6:60:79) - Deux personnes coupables d'avoir eu des "relations sexuelles illégales" sont emmenées devant Mahomet, qui ordonne qu'elles soient toutes les deux lapidées. Apparemment les deux auteurs d'adultères étaient amoureux, puisque le verset raconte que l'homme essaya de protéger la femme des jets de pierre.

Bukhari (83:37) - L'adultère est l'une des trois raisons justifiant la mise à mort de quelqu'un, selon Mahomet.

Muslim (17:4196) - Un homme marié avoue qu'il a commis l'adultère (à quatre reprises comme le veut la coutume). Mahomet ordonne qu'il soit lapidé. Selon ce passage, les premières pierres lui causèrent une douleur si grande qu'il essaya de s'échapper et qu'il fut rattrapé et achevé.

Muslim (17:4206) - Une femme qui est tombée enceinte avoue à Mahomet qu'elle est coupable d'adultère. Mahomet lui autorise d'avoir l'enfant et de l'allaiter jusqu'à ce qu'il soit sevré, puis il ordonne qu'elle soit lapidée (la description de la lapidation est très crue).

Muslim (17:4209) - Une femme avoue l'adultère et est lapidée à mort sur l'ordre de Mahomet.

Ibn Ishaq (970) – "Celui qui a commis l'adultère doit être lapidé." Ces paroles sont extraites du discours d'adieu de Mahomet à son peuple lors de son dernier pèlerinage à la Mecque.


Information complémentaire:

Le Coran utilise des mots tel "fornicateurs" dans le Coran 24:2 et ordonne 100 coups de fouet comme punition (verset 4:15 suggère l'emprisonnement pour "perversité"). Ceci très certainement s'applique à des cas de relations sexuelles hors mariage, puisque le verset suivant laisse entendre que les offenseurs cherchent à se marier, ce qui serait de toute façon contraire à la pratique bien établie de Mahomet de mettre à mort ceux qui ont commis l'adultère. La mise au point sur ce sujet nous est offerte par Muslim (17:4029)  dans lequel un homme célibataire est flagellé, tandis que sa partenaire dans l'adultère qui est une femme mariée est lapidée.

Il y a une légende qui raconte que Aïcha rappela elle-même le verset qui prescrit la mort en cas d'adultère. Ce verset était écrit sur une feuille de palmier qui se trouvait dans sa maison après la mort de Mahomet. Malheureusement, une chèvre qui passait par là mangea la feuille (avec d'autres) avant que tous les écrits éparpillés ne fussent assemblés pour former le Coran.

La loi islamique (charia) ordonne que les auteurs d'adultères soient mis à mort, puisque c'était l'exemple donné par Mahomet. En pratique, habituellement seulement les femmes sont exécutées, puisqu'elles portent la responsabilité du rapport sexuel (dans une société patriarcale). Une autre raison est que rapporter un viol signifie avouer un adultère sous la charia, si quatre témoins hommes ne peuvent pas être trouvés pour confirmer les dires de la victime.

Incapable de contourner le fait que la lapidation des personnes ayant commis l'adultère fait partie intégrante de l'islam, les défenseurs de la religion s'aventure le plus souvent à affirmer que cela n'est pas différent pour la Chrétienté. Dans ce cas, il ont tout à fait tord. Non seulement la règle de l'ancien testament est explicitement dissoute par l'exemple de Jésus (voir Jean 8:1-11, "Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre") mais cet épisode même est la preuve que la Chrétienté n'est pas sous la même loi que l'islam.

Alors que l'enseignement et l'exemple de Jésus s'érige entre les chrétiens et la loi de l'ancien testament, Mahomet revient d'un coup aux règles les plus dures (que même les juifs d'aujoud'hui sont réticents à mettre en application, comme le montre aussi Bukhari (6:60:79) ). Avec tant d'autres choses, depuis pardon jusqu’à faire la guerre, le contraste entre l'exemple laissé par Jésus et celui laissé par Mahomet au sujet de tuer les personnes adultères, est immense.    

Bien que de nombreux musulmans aujourd'hui trouvent la pratique déplaisante, il n'y a aucune place pour le doute quant à la condamnation à mort d'adultes ayant commis l'adultère de façon consentante, prônée par la théologie islamique. En fait, selon cette fatwa récente , rien que le fait de nier qu'il est approprié de lapider des personnes mariées ayant commis l'adultère, à notre époque, est signe d'apostasie. 

Source: TheReligionofPeace.com Home Page

Il y a bien d'autres hadiths et/ou sourates qui traitent de ce sujet, n'hésitez pas à nous les communiquer. Nous complèterons ainsi cet article.
Merci d'avance pour votre contribution.

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Signets Sociaux
Mettre en favoris dans Blinklist Mettre en favoris dans del.icio.us Mettre en favoris dans Digg Mettre en favoris dans Fark Mettre en favoris dans Furl Mettre en favoris dans Newsvine Mettre en favoris dans Reddit Mettre en favoris dans Simpy Mettre en favoris dans Spurl Mettre en favoris dans Yahoo Mettre en favoris dans Balatarin Mettre en favoris dans Faceboom Mettre en favoris dans Twitter Mettre en favoris dans Scripstyle Mettre en favoris dans Stumble Mettre en favoris dans Technorati Mettre en favoris dans Mixx Mettre en favoris dans Myspace Mettre en favoris dans Designfloat Mettre en favoris dans Google Plus Mettre en favoris dans Google Reader Mettre en favoris dans Google Bookmarks
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
RECHERCHE sur l'UFLF
Stop Union Européenne - A partager patriotes !
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !